Les adjuvants aluminiques : le point en 2016 (Rapport de l’Académie nationale de Pharmacie)

Lien : http://www.acadpharm.org/dos_public/Rapport_Adjuvants_aluminiques_VF_CORR_5.pdf

Face aux doutes exprimés sur la sécurité des vaccins à adjuvant aluminique, L’Académie nationale de Pharmacie a entrepris une étude des données cliniques et expérimentales les plus récentes publiées sur ce sujet ainsi que des données de pharmacovigilance et de pharmaco-épidémiologie obtenues en France depuis la notification des premiers cas de myofasciite à macrophages. Elle rappelle que l’utilisation d’un adjuvant est indispensable à l’efficacité d’un grand nombre de vaccins en renforçant l’immunité protectrice à l’égard de l’infection ciblée par la vaccination, tout en permettant de limiter la quantité d’antigène administrée. Elle constate également que les adjuvants aluminiques sont utilisés dans une majorité de vaccins commercialisés dans le monde et retenus par les Pharmacopées européenne et américaine. Dans sa conclusion, elle constate que, même si certaines manifestations cliniques sévères ont pu être associées à des injections vaccinales, aucun lien de causalité n’a pu être établi, à ce jour, avec les adjuvants aluminiques, d’autant que ces manifestations paraissent limitées dans le temps (non identifiées avant 1990 et semblant en extinction depuis 2012) et dans l’espace (la France a cumulé la quasi-totalité des cas décrits dans le monde).