Choc anaphylactique (Réaction anaphylactique grave)

Une réaction anaphylactique grave est caractérisée par :

  • une urticaire géante
  • un oedème de Quincke
  • une détresse respiratoire
  • une hypotension, collapsus cardio-vasculaire
  • La réaction anaphylactique est rare : 1 à 3 par million de doses vaccinales distribuées
  • Est-elle  imprévisible ? : pas toujours, il faut bien interroger sur les allergies passées avant de vacciner : Vaccination sujets allergiques et Contre-indications
  • Elle survient habituellement dans les 30 minutes qui suivent l'injection, Il est prudent de garder les vaccinés en observation afin de déceler toute réaction immédiate ou une syncope pendant une période d’au moins 15 minutes après l’injection ou pendant plus longtemps s’il y a un risque d’hypersensibilité
  • Attention : ne pas confondre syncope vaso-vagale et choc anaphylactique
    • Syncope vaso-vagale : pâleur, sueurs, vertiges, le sujet perd conscience et s’effondre, il est plutôt bradycarde
    • Réaction anaphylactique : perte de connaissance plus tardive, précédée de signes évocateurs : urticaire > 90%, oedème de Quincke, symptômes respiratoires, hypotension

Etre équipé :

Etre équipé pour prendre en charge une réaction anaphylactique est une obligation pour tout médecin pratiquant des vaccinations, qui doit avoir à disposition :

  • un protocole écrit de soins d’urgence
  • de l'Adrénaline (solution de 1mg/ml)
  • du Solumédrol, Polaramine, Ventoline, Atropine
  • des seringues, aiguilles, tourniquet (robinet à 3 voies)
  • une perfusion
  • Attention pour ces produits:
    • Dates de péremption ?
    • Conservation à l’abri de la lumière, au réfrigérateur

Conduite à tenir :

  • Alerter le SAMU
  • Décubitus latéral gauche
  • Liberté des voies aériennes

 

  • En cas de réaction anaphylactique légère (urticaire, bouffées vasomotrices, bronchospasme léger) : Ventoline (2 bouffées), Solumédrol (60 mg chez l'adulte, IV), Polaramine (1 amp IV)
  • En cas de réaction anaphylactique sévère (œdème obstructif, hypotension, bronchospasme important) : Adrénaline : 0,1 mg /10Kg, en intramusculaire, à répéter si nécessaire à 15 mn d’intervalle